01/01/2005

En réponse à Céline (2)

Articles trouvés sur Internet cliquer sur les liens pour lire l’article complet.

 

 (…) Le kéfir est un produit « né » dans le Caucase il y a plus de 2000 ans. Il s'agit d'une graine (d'origine mal connue) qui contient des bactéries et des levures. Ajouté au lait, le kéfir le fait fermenter et lui confère des propriétés intéressantes. Le kéfir, dit-on, fait diminuer le taux de cholestérol sanguin, régularise les fonctions intestinales, réduit l'hypertension et combat certaines allergies. La compagnie Liberté, de Candiac, a obtenu auprès de Moscou le droit exclusif d'importer les graines de kéfir. Le produit est en vente depuis 1991. (…)

http://www.cybersciences.com

 

Petit guide sur le cholestérol

(…)Lait et produits laitiers à consommer quotidiennement, mais en veillant à leur teneur en matière grasse(...)

(…)Yogourt-Drink light
Yogourt partiellement écrémé
Kéfir nature
Séré maigre
Fromage blanc-battu(…)

http://www.prevention.ch/petitguidesurlecholesterol.htm

et fichier PDF sur http://www.shc.ca/rp/btlunch/fiche_03.pdf

 

(…)Consommation du lait et importance alimentaire chez l'adulte sain(…)

(…)Le lait et le yaourt se différencient par leur influence sur le cholestérol sanguin: celui-ci diminue, selon certains auteurs, de 5 à 10 pour cent lorsque le yaourt remplace la quantité équivalente du lait antérieurement consommé. Cet effet est le plus marqué chez les sujets dont le taux de cholestérolémie initial est le plus élevé; il peut aussi varier selon la souche de ferment du yaourt Des effets protecteurs du yaourt vis-à-vis de certains risques cancérigènes ont été aussi suggérés. En outre, la stimulation des défenses de l'organisme semble être un effet imputable à certains composants du yaourt. du moins non thermisé.

Certains laits fermentés traditionnels présentent des intérêts nutritionnels propres. Ces laits ne sont pas toujours des laits de vache; ils contiennent souvent des ferments actifs en très grand nombre, ce qui en limite la consommation. Le kéfir et le koumis (voir chapitre 5) contiennent de l'alcool (…)

http://www.fao.org/documents/show_cdr.asp?url_file=/docre...

 

(…)Le lunch santé est équilibré. Il contient des légumes et des fruits frais, un produit céréalier à grains entiers, des produits laitiers comme le yogourt, le kéfir et le fromage, et une protéine. Il aide ainsi à maintenir un poids santé ou encore à le retrouver, ainsi qu’à mieux digérer et même à diminuer le taux de cholestérol sanguin. (…)

http://www.shc.ca/rp/btlunch/maille.doc

 

Agriculture et agroalimentaire Canada.

(…)BECK : Produits laitiers fermentés. Yogourt. Voici un produit qu’on appelle kéfir. Il s’agit d’un breuvage au lait fermenté. Il renferme de bonnes bactéries, appelées bactéries lactiques. Elles résident normalement dans notre tractus intestinal. Mais elles ont des bienfaits pour la santé. Nous apprenons qu’elles stimulent le système immunitaire; elles sont étudiées pour leur potentiel de réduction du risque de cancer du colon. Un grand nombre d’autres effets également. Donc, il est excellent d’en manger tous les jours.(…)

http://www.cbdn.ca/francais/discoverf/goodfoodf.html

 

Les Russes croient que la consommation régulière du kéfir améliore l’état général de la santé, aide à vaincre les maladies et infections et accélère la guérison des maladies et blessures.

La littérature médicale et scientifique russe est dotée de plusieurs articles sur l’usage du kéfir pour une variété de maladies et infections.

Il est apparent que dans les pays soviétiques, le kéfir est utilisé lors du traitement d’ulcères de l’estomac, de maladies du système biliaire, lors d’entérites chroniques, de bronchites et de pneumonies.

Il est habituel pour les patients séjournant dans les hôpitaux russes de recevoir une portion de kéfir chaque jour.

 Les nouvelles mamans sont particulièrement encouragées à absorber du kéfir et le kéfir est souvent utilisé en tant que nourriture de sevrage pour les bébés russes.

Il a été démontré que les grains de kéfir ont de grandes propriétés anti-tumorale, antibactérienne, antifungiennes qui peuvent expliquer pourquoi ils ont été utilisés depuis si longtemps pour une longue liste de maladies qui ne semblent pas être reliées entre elles.

Un travail expérimental effectué sur des animaux au Japon a démontré que la consommation de kéfir ou de grains de kéfir peut prévenir les maladies cancéreuses.

Si le kéfir est consommé avant une exposition à un effet cancérigène, l’incidence de développement de cancer auprès des animaux testés est réduite.

Si le kéfir est consommé après l’exposition à l’effet cancérigène, la croissance et la vitesse de croissance du cancer est réduite.

Jusqu’à maintenant, aucune étude sur l’effet du kéfir effectuée sur des sujets humain n’a été publiée.

http://www.naturotheque.org/journal.htm

http://www.nutranews.org/fra/index.php?articleid=559 article intéressant sur le petit lait (quand on fait du fromage de kéfir, le lait se transforme en deux partie (fromage d’un coté et petit lait de l’autre).

 

Effet des bactéries lactiques ingérées avec des laits fermentés sur la santé (du 11/12/02)

http://www.edpsciences.org/articles/vetres/pdf/2001/02/v1...

 

D’après les sources Internet, il apparaîtrait que le kéfir serait susceptible d’équilibrer le taux de mauvais cholestérol. En complément d’un régime alimentaire adapté.

 

Les informations présentes sur les sites cités n’engagent que l’auteur de ces articles… Cleo


17:01 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.