26/02/2005

Pommes de Terre Surprise !

Pour 6 personnes :3 carottes - 100 g de chou pommé blanc - 20 cl d'huile - 1 jaune d'oeuf - 1 C. à S. de moutarde - 6 pommes de terre - sel - -poivre.
 
Fendez légèrement les P. de terre. Cuire les P. de terre dans la braise enveloppées dans un papier aluminium ou  au four. (vérifier la cuisson, peut durer 30 mn si les P. de terre sont grosses)
Préparez la farce (coleslaw) lavez les carottes et le chou blanc. Râpez-les. Préparez une mayonnaise avec le jaune d'oeuf, la moutarde et l'huile. Mélangez les carottes, le chou, la moyonnaise. Salez, poivrez.
Lorsque les P. de terres sont cuites, entrouvrez le papier aluminium. Creusez un peu la P. de terre et versez un peu de coleslaw. Décorez avec une C. à S. de fromage de kéfir et de persil hâché.
Bon Appétit !

13:33 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/02/2005

COCKTAILS SANS ALCOOL...

Quantité pour 1 personne
Apple shot
6 cl. de jus de pomme - 6 cl. de kéfir de fruits - 2 traits d'angostura
Versez les ingrédients dans un verre rempli de glace pilée. Remuez. servir décoré d'une tranche de pomme et d'une grande paille.
Incorruptible champagne
4 cl. de jus de pamplemousee - 2 cl. de jus d'orange - kéfir de fruits
Verser les jus de fruits dans un shaker garni de cubes de glace. Frapper. passez dans une flute à champagne. ajouter le kéfir de fruits frais.
Grenadine shake
3 C. à S. de glace pilée - 2 cl. de grenadine - 2 cl. de jus d'ananas - 1 cl. de jus de citron - 1 blanc d'oeuf - kéfir de fruits.
Passez quelques secondes au mélangeur électrique. Versez sans passer dans un verre. Ajoutez le kéfir de fruits. Décorez de menthe et de cerises confites piquées sur un batonnet.
Fruit tea
15 cl de kombucha - 5 cl. de jus d'orange - 3 cl. de jus de citron - 4 cl. de sirop de cassis.
Mettre des glaçons dans un verre à mélange. Ajoutez le kombucha, les jus, et le sirop. frapper. Versez dans un verre garni de glaçons, décoré d'orange, de citron et de cerises confites (pour 2 pers.)
Kentumi cocktail
4 cl. de sirop de fruits de la passion - 1 cl. de jus de citron vert - 2 boules de glace à la vanille - kéfir de fruits.
Mixer le sirop de fruits, le jus de citron et la glace à la vanille. Versez doucement le kéfir de fruits. Remuez à la cuillère. Versez dans le verre. Piquez une cerise confite.
Melon Spit
40g. de betterave rouge - 70 g. de melon - 40g. d'orange - 20g. de pamplemousse - 30g. de kéfir de lait.
Mixez tous les produits. Servir dans un verre à long drink décoré d'un quartier de melon et d'une tranche d'orange
Nain jaune
1 jaune d'oeuf - 5 cl. de fromage de kéfir battu mélangé à 5 cl. de crème fraîche liquide - 2 cl. de sirop de fruits de la passion - 2 cl. de kéfir de fruits - 1 trait de sirop d'orgeat.
Mixez avec de la glace pilée. Versez dans un verre tulipe.
 
 

18:54 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Moelleux forestier

1 boite 1/2 de champignons de Paris - 1 boite 1/2 de champignons sylvestres - 12 oeufs entiers - 2 blancs d'oeufs - 20g de beurre - 50g échalotes - 15dl kéfir lait - salade panachée en sachet - 1 botte de cerfeuil - 1 C. à  S. de vinaigre de vin - 2 C. à S. d'huile de noix - sel - poivre.
Bien égoutter les champignons, les hacher finement, les mettre dans un grand bol.
Incorporer délicatement et successivement en travaillant à la spatules les blancs d'oeufs, les oeufs entiers, les échalotes hachées très finement, le kéfir, le sel et le poivre.
Versez la préparation dans des ramequins beurrés.
Cuire au bain marie. Tenir au chaud jusqu'à démoulage.
Présenter sur assiette avec la salade panachée préalablement assaisonnée et poêlée de champignons.

18:13 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ile flottante au Kéfir sur ses sauces aux bières fruitées

Ingrédients : 10 ml de gélatine neutre - 30 ml de lait - 30 ml d'eau bouillante - 250 ml de kéfir.
Déposer la gélatine dans un bol moyen, verser le lait et laisser la gélatine gonfler.
Verser l'eau bouillante et mélanger pour bien dissoudre la gélatine.
Ajouter le kéfir et bien mélanger.
Verser la préparation dans 4 moules à muffins en papier de format moyen, disposer dans 4 orifices d'une plaque à muffins.
Placer au réfrigérateur pendant 1 à 2 heures pour faire prendre.
Montage des îles flottantes :Disposer chaque île au milieu d'une assiette de service de 7 pouces. Autour de chacune des îles, juxtaposer les 3 sauces une à une pour former trois tiers distincts. Déposer le reste des trois sauces à l'aide de cuillères pour former des cercles de volumes grossissants. Contraster les couleurs des cercles avec les sauces formant les tiers. À l'aide de la pointe d'un couteau, tracer une ligne passant par le milieu de chaque cercle pour former des coeurs qui s'étirent l'un vers l'autre.
Ingrédients pour les 3 sauces : bleuets, pêches et blanche ou autres bières fruitées - 200 ml de bière aux bleuets ou aux cassis - 200 ml de bière aux pêches - 200 ml de bière blanche de type belge - 300 ml d'eau - 1 ml de fécule de maïs - 15 ml de sirop d'érable, de sucre à fruits ou autre sirop.
Confection des sauces : Pour chacune des sauces, mélanger 200 ml de bière, 100 ml d'eau, la fécule de maïs et le sirop ou le sucre.
Porter à ébullition sur feu vif (puissance maximale), poursuivre la cuisson, environ 3 à 4 minutes, pour réduire la bière de moitié. Laisser refroidir.
Garnitures : Pièces de gingembre confit - Lanières de mangue séchée - Zestes ou tranches d'agrumes (citron, orange, lime ou kumquat) - Fraises fraîches taillées en éventail ou framboises fraîches - Copeaux de chocolat blanc - Feuilles de menthe fraîche.
Décorer les îles flottantes avec les garnitures disponibles.
http://www.bieresetmonde.com/cuisine/dessert/kefir.html

18:04 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Galettes bio végétariennes énergétiques !

Mixer : des grains de boulghour + épautre + blé + lin + sézame (grains bio secs  non cuits), sel, poivre, algues déshydratés, sel, poivre, persil. Prévoir 2c. à S. de mélange par personne.
Mélanger ces grains mixés avec 1 oeuf (pour 2 personnes), du kéfir de lait liquide (de façon à avoir un mélange homogène épais). Assaisonnez suivant le goût désiré (safran ou épice couscous ou curry ou herbes de provence ou basilic...) Laissez reposer 1 h ou plus, pour ramollir les grains.
Faire cuire à la poêle préalablement graissée avec de la margarine ou de l'huile d'olive.
Verser le mélange dans la poêle et faire une grande galette, ou bien faires des petites galettes (env. 2 à 3 C. à S. par galette).
Cuire quelques minutes. retourner. Cuire quelques minutes l'autre face.
Servir bien chaud avec des légumes cuits ou une salade de tomate.

17:52 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : recette |  Facebook |

Tomates au fromage frais de Kéfir

12 petites tomates - 500g de kéfir fromage (kéfir de lait passé dans un filtre à café) - 10 cl de crème fraiche épaisse - 1 botte d'oignons frais - 1 bouquet de persil plat - 1 bouquet d'estragon, 1 botte de ciboulette - 1 gousse d'ail - 1 c. à s. de vinaigre de vin - 1 c. à c. de moutarde - 3 c. à s. d'huile d'olive - sel - poivre.
couper un chapeau sur chaque tomate en conservant le pédoncule. évidez-les. salez l'intérieur, retournez-les sur une grille et laissez-les rendre leur eau.
Pelez, émincez les oigons avec une partie de leur tige. Ciselez les feilles de persil, d'estragon, de ciboulette.
Fouettez le fromage frais de kéfir avec la crème épaisse. ajoutez les oignons émincés, la gousse d'ail pressée et les fines herbes ciselées. Salez et poivrez.
Emulsionnez le vinaigre, la moutarde et l'huile d'olive, salez, pivrez.
Versez une c. à c. de vinaigrette dans chaque tomate évidée, garnissez de mélange fromage kéfir - crème. Recoiffez avec le chapreau.
Servez bien frais.

17:39 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Résumé de l’enquête sur le kéfir sirupeux

Le kéfir de fruits devient parfois (rarement) sirupeux. Pas d'affolement !

Voici le résultat des réponses apportées

... Je  ai mis les grains au frigo dans de l'eau sucrée pendant une10 aine de jours. Je relance tout doucement ma culture avec peu d'eau, sucre, figue et citron dans un bol, en changeant le tout (sauf les grains !) dès que la figue remonte.

… La figue remonte plus vite dans un bocal fermé hermétiquement; d)les cristaux teintés par l'utilisation de sucre roux retrouvent rapidement leur blancheur d'origine lorsqu'on utilise à nouveau du sucre blanc.

…Il semble que cela se produise lorsque les grains grossissent et j ai remarqué que cela se produisait souvent les semaines ou il gelait ou neigeait, de plus ça précède toujours une multiplication abondante de grains. Je diminue la quantité de grains dans ma préparation et tout va bien.

Peut-être que le kéfir demande un temps de repos l'hiver... ?  soyons patient...

09:42 Écrit par Florence B dans recettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kefir sirupeux |  Facebook |

21/02/2005

Une boisson légendaire

Le kéfir a beau avoir ses origines géographiques dans les montagnes du Caucase, ses racines historiques dans l'Antiquité et son étymologie dans la langue grecque, en réalité cette boisson légendaire, dont le secret de fabrication a toujours été transmis de génération en génération, est apparue en France et dans toute l'Europe occidentale dès la fin du XIXe siècle.

Elle fut même une boisson domestique très populaire dans les campagnes jusque dans les années 60/70. Sain et naturel le kéfir n'est pas une boisson tout à fait comme les autres. De l'eau, du sucre, des fruits qui macèrent... Jusqu'ici, rien de très compliqué. "Tout réside dans la maîtrise du grain de kéfir de fruits ou de lait : il s'agit d'une agglomération de microorganismes (lactobactéries, levures...) aux vertus probiotiques, qui en font une boisson saine et naturelle"

http://www.loiret.com/cgloiret/index.php?page=display&...

10:30 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Histoire culturelle

Le kéfir tient ses origines d'Eurasie (Tibet, Caucase…) Ce sont les peuples nomades qui les premiers utilisent le kéfir comme complément dans leur régime alimentaire constitué de viande et surtout de végétaux (millet, blé…)
La préparation du kéfir était un savoir-faire réservé aux femmes, qui observent les effets bénéfiques du kéfir sur les maladies infantiles. Elles remarquent la meilleure résistance des adultes aux agressions extérieures et enfin elles constatent la vitalité de leurs anciens. C'est ainsi que le kéfir devient un élément essentiel au maintien de leur équilibre nutritionnel et pour la première fois dans ces régions, on vit apparaître des centenaires.
Le kéfir doit sa particularité à l'utilisation d'un ferment unique et spécifique : le grain de kéfir. Les grains étaient conservés religieusement car ils représentaient l'essence même de la vitalité du kéfir. Dans un premier temps le kéfir est utilisé en tant que boisson mais il devient très vite un ingrédient précieux pour leur alimentation quotidienne. Ce sont les bienfaits santé qui font du kéfir un élément indispensable à la vitalité et au bien-être. En effet, ces peuples de nomades se rendent compte que le kéfir, en améliorant la tonicité digestive et la digestion des aliments, permet d'éviter les carences d'une alimentation non diversifiée ou mal adaptée.  

10:25 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La légende du (des) kéfir...

Les grains de kéfir furent transmis par un dieu à un véritable ancien comme preuve de fidélité et en même temps, il lui révéla le moyen de l'utiliser.
Durant plusieurs décennies, les vénérables gardèrent jalousement le secret. Ils se le transmettaient de père en fils jusqu'au jour ou un grain tomba entre les mains d'un indigent et dès lors, les grains se dispersèrent dans toute la région et petit à petit vers le reste du monde.
Dans chaque région ces grains donnèrent des produits différents selon les matières employées : Dans les pays laitiers du Nord (Russie, Pologne, Finlande…) le kéfir lactée - Dans les pays fruitiers du Sud (Turquie…) le kéfir sucré ou tibi - Dans les pays de thé (Chine, Inde…) - le Kombucha.

10:18 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Mais d'où vient le kéfir ? C'est LA question !

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
Il a ses origines du Caucase. C'est la réponse... !
Mais même si on ne se l'avoue pas toujours, pour bon nombre d'entre nous (et moi la première)....C'est où le Caucase ?
Je m'y colle ! Alors ...
Le Caucase est une chaîne de montagnes du système alpin qui s'allonge sur 1 200 km, allant du détroit de Kertch (mer Noire) à la presqu'île d'Apchéron (mer Caspienne).
Le Caucase est partagé entre la Géorgie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Russie (Karatchïevo-Tcherkessie, Kabardino-Balkarie, Ossétie du Nord, Ingouchie, Tchétchénie, Daguestan).
Le Caucase est souvent considéré comme marquant la séparation entre l'Europe et l'Asie. Si on le considère européen, c'est le massif montagneux le plus élévé d'Europe, au-delà de l'Arménie on pénètre en Asie mineure, Turquie et en Asie, Iran.
 
Vous voulez en savoir plus sur la mer noir, la mer Caspienne, la Géorgie, la Géographie, l’histoire, indépendances et conflits…http://fr.wikipedia.org/wiki/Caucase

10:10 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/02/2005

Hier soir, j'ai bu un sympathique cocktail !

3 doigts de soho,
3 doigts de pulco orange sanguine (concentré de fruits) + eau
ou du jus de fruits des Iles ...
Ajouter du kéfir de fruits bien pétillant
Je remue le shaker !
 
Du sucre sur le contour de 2 verres
Quelques framboises surgelées en guise de glaçons
 
Je verse dans les verres
Et nous dégustons en amoureux un merveilleux cocktail !
 
(avec modération !)

08:01 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2005

Comment construire une rudimentaire presse à fromage ?

J'ai appris "l'art" du fromage de kéfir par Dominic Anfiteatro, un australien qui a créé le meilleur site web dedié au kéfir http://users.chariot.net.au/~dna/kefirpage.html..., avec des dizaines de recettes, ainsi que des explications sur les caractéristiques biologiques et physiques des grains, et une liste des différents micro-organismes qui y résident. Je lui suis reconnaissant. Dominic, une personne très gentille et patiente, qui peut expliquer davantage de choses, mais qui ne parle pas le français. Il m'a expliqué comment construire une rudimentaire presse à fromage avec du matériel assez simple.
 
Il utilise un étuveur chinois en bambou pour cuire à la vapeur. On en trouve dans les magasins de nourriture orientale (surtout chinoise). Rond, d'un diamètre entre 12 et 20 cm avec une grille en bambou sur le fond.
Pour faire du fomage, on en choisira un, qui servira comme bac pour la "presse". On coupe ensuite un disque en bois d' un diamètre qui permette au disque de juste rentrer dans l'étuveur, qui sert de couvercle à la presse. Attention à utiliser du bois à usage alimentaire (sans traitements chimiques anti maladie et insectes).
 
Ci-dessus, ma presse en photo ! (cliquez sur l'image pour l'agrandir). Le fromage qu'il produit est très bon.On met une mousseline à fromage sur l'étuveur, et on remplit l'etuveur de labneh. On couvre le labneh avec les bords de la mousseline, et on applique le disque en bois. Il suffit d'appliquer un poids (1kg minimum) sur le disque de bois pour presser le fromage pendant quelques jours.(Dominic Anfiteatro utilise son mortier chinois en pierre.)
Bon fromage à tous et à toutes !
Ciao ciao, Giacomo

08:33 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/02/2005

Giacomo nous envoie une recette !

FAIRE DU FROMAGE AVEC LE KEFIR !
Avec le kéfir on peut faire du "labneh", un fromage frais moyen-oriental connu aussi comme "leban" ou "leben".

La recette est simple :

Il suffit de mettre le kéfir dans un linge (pas une mousseline à fromage qui serait trop poreuse), y ajouter du sel (environ 1c. à C. de sel pour 1/2 l de kéfir, plus ou moins suivant les goûts...), et le laisser quelques heures (1 nuit à 24 h). On peut utiliser aussi un filtre à café. Ce qui évite de laver et permet une meilleure hygiène. le servir frais avec une feuille de menthe et de l'huile d'olive. A manger avec du pain pitta.

On peut faire mieux. On peu ajouter quelques cuillères de crème fraiche au kéfir
avant de l'égoutter pour avoir un résultat plus crémeux.


Si on ajoute un peu plus de sel et qu'on le laisse égoutter deux jours au lieu d'un, le résultat sera plus épais avec un goût plus prononcé, assez proche du fromage italien dit "stracchino".

Et pourquoi ne pas faire du fromage aux fines herbes en ajoutant des herbes et de l'ail au labneh et le laisser murir au frigo un jour ou deux ? Personnellement j'y ajoute aussi des tomates séchées finement hachées et de l'huile d'olive, ce qui lui donne une saveur plus "méditérannéenne".

Merci Giacomo




09:59 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Labneh encore, Labneh toujours...

Quelques recettes pour les plus érudits...
Si votre Labneh a perdu de sa fraîcheur, pas de problème : on peut faire du fromage dur, mais il faut attendre d'avoir accumulé au moins 1/2 kg de labneh pour pouvoir faire un petit fromage dur.
 
deux méthodes :
 
Pressé : On place le Labneh avec du sel ajouté dans une presse à fromage ; presser, et laisser murir pendant 2 à 6 semaines dans un lieu frais et ventilé (le fromage va laisser une odeur prononcée dans le local). Une fois par jour il faut sortir le fromage et le retourner pour éviter la prolifération de mousse en surface. On peut appliquer du vinaigre ou de l'huile d'olive pour aider à prévenir les mousses.
 
Séché : Si on n'a pas de presse à fromage, on peut mettre le Labneh et le sel dans une mousseline à fromage et le pendre quelques jours. Il faut ouvrir la mousseline chaque jour et asperger le fromage avec un mélange de vinaigre/huile d'olive pour éviter la propagation de mousse en surface. Laisser mûrir quelques semaines dans un lieu frais et ventilé.
 
Le fromage dur - fait avec la presse à fromage - peut être placé dans de l'eau fortement salée (où on aura ajouté du sel jusqu'au point qu'il ne se dissout plus). Laisser 2 semaines au frigo. Et on obtient du fromage dur à raper style parmesan.
(ne pas utiliser le Labneh seché dans la mousseline car il s'effritera dans la solution saline).
 
Quand on fait du Labneh on se retrouve avec une quantité importante de petit-lait. (on peut le boire, faire du fromage style cottage cheese, fermenter des légumes (ex. chou-choucroute), préparer du pain au levain, donner à boire aux chiens et aux chats, arroser les plantes...)
Giacomo giacomo.valentini@gmail.com
merci Giacomo !

09:13 Écrit par Florence B | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |