21/08/2007

camping et kéfir ...

Cette année encore nous sommes allés camper ... avec notre kéfir !

Nous avons choisi l'Aveyron (en France !) Très belle région, les habitants sont chalheureux, agréables, prêt à rendre service. Le paysage est magnifique. Les villages vraiment bien entretenus. Beaucoup de visites de jolies chapelles, églises et cathédrales, nous sommes sur  les chemins de Compostelle. Le temps était très agréable, nous avons eu 2 jours de pluie sur 15 jours de vacances. Donc, canoé, accrobranche, randonnées pédestres et vélo, piscine, lac, visites diverses...

Je suis toujours surprise de mon kéfir en vacances ! Pourtant je ne faisz pas de chichi ! Eau du robinet situé dehors, à côté de la tente, une rondelle de citron, une figue, du sucre.  Dans une cruche fermée (insectes), dehors, mais à l'abris du soleil. Je pars avec 2 cuillères à café de grains. Et je reviens au bout de 15 jours, avec un bocal de grains !

Les grains sont énormes, se multiplient à une vitesse incroyable. Le kéfir est pétillant au bout de 24h. Je diminue même la quantité de sucre. Préparé le matin, filtré dès le lendemain matin, le kéfir est bien frais, grâce à la nuit. Il me suffit de mettre la bouteille dans un porte-bouteille isotherme, et hop ! le tour est joué ! boisson fraîche et naturelle pour la journée. 

à tout bientôt, et bonne rentrée à tous!

08:47 Écrit par Florence B dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un don pour un fourneau

Un don pour un fourneau

Lors de la mission exploratoire dans les villages de Timure, Khaidi et Ghatte Khola dans la région du Langtang au Népal, en avril 2007, où l'équipe de Solhimal  retournera en août 2007 dans le cadre d'un chantier de volontaires, ils ont pu constater la gravité du problème des fumées dans les maisons.

Les foyers dont se servent les habitants pour préparer à manger, chauffer l'eau ou réchauffer les maisons sont totalement ouverts et sans système d'évacuation, mis à part de temps en temps au niveau du toit une petite ouverture, qui s'avère totalement insuffisante. Il est clairement établi que les nombreux problèmes pulmonaires et oculaires dont souffrent les habitants sont liés à ces fumées. Un fourneau de bonne qualité coûte 6500 roupies, soit environ 75 euros, ce qui est bien trop cher pour des familles qui comptent généralement 5 personnes et dont le revenu s'élève en moyenne à 2000 roupies par mois (23 euros). Ces familles sont en plus obligées de s'endetter pour permettre à leurs enfants de poursuivre leur scolarité.

C'est pourquoi nous avons donc décidé de lancer un appel afin de collecter suffisamment d'argent pour financer l'achat de fourneaux pour les familles qui n'en sont pas encore équipées.

1 fourneau = 75 euros
soit
25,50 euros
après déduction d'impôts

Pour aider concrètement une famille en finançant tout ou partie d'un fourneau !


fourneau
Il suffit pour cela d'envoyer un chèque à : SolHimal
"un don pour un fourneau"
7 cour Fernand Jaenger
67200 Strasbourg
Votre don est déductible à 66% des impôts sur le revenu.
A cette fin, un reçu Cerfa vous sera envoyé en janvier.
N'hésitez pas à en parler autour de vous !http://solhimal.free.fr/projets/projets.php

08:30 Écrit par Florence B dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : solidarite |  Facebook |